Chargement Évènements

« Tous les Évènements

WD-40 « Au-delà du déluge »

avril 25 @ 0 h 00 min

WD-40, Au-delà du déluge..

Samedi 25 avril – 21h00
(Nous enlevons les tables et les chaises au moment de la représentation (avant-scène).)

Achat de billets et réservation pour manger avant la représentation, tout se fait ici :

ACHÈTE TON BILLET ICI

TOUT POUR LE ROCK!

Tout a commencé en 1994…
Ayant quitté Chicoutimi trois ans plus tôt pour conquérir le monde, il me vint l’envie de faire enfin la musique qui jouait dans ma tête depuis toujours. Tanné de jouer dans des groupes pas bons, je pris le contrôle de ma vie et, sans trop m’en rendre compte, je créai un monstre.

De ma tête, sortirent des tounes captées ensuite sur démos (Le calvaire d’un cowboy suivi de Né pour être sauvage). Dès 1995, ces «cartes de visite» nous amenèrent vers les radios communautaires, puis vers les concours Polliwog et Francouvertes qui nous valurent nos premières Francofolies ainsi qu’un premier mini album, Hors Série, matrice du grand succès «Y’en aura pas de petites culottes » . Sans savoir, mon frère (Jean Loup Lebrun) et moi étions précurseurs de l’invasion rock saguenéenne et jeannoise qui suivit.

L’album Crampe en masse sortit un an plus tard, le lien avec les comiques du même nom est un pur hasard et une déception imprévue. La mauvaise distribution et la disparition prématurée de ce premier album complet du groupe sont dues à la défunte compagnie Ozone, toujours recherchée par de nombreux musiciens pour droits d’auteurs impayés. Heureusement pour moi, on accepta de me payer en CD, «deal» inusité, mais sans risque (ex: sur 1000 CD pressés 800 sont distribués en magasins et 200 vont au groupe qui les vend lui-même).

1999 fut une grande année: première bourse d’écriture du CALQ, premier voyage en Europe, retour aux Francofolies sur une scène extérieure, tournée Polywog à travers le Québec, enregistrement d’Aux Frontières de l’Asphalte et début de notre période country. C’était la grande illusion des débuts avec La Tribu. Éric Goulet, avec les meilleures intentions du monde, nous avait présentés à Claude Larivée, grand sauveur de la scène alternative de l`époque avec Gros Mené, Fred Fortin, les Chiens, Urbain Desbois, Stephen Faulkner et WD-40 pour ne nommer que ceux qui ont quitté le label depuis. Ce fut pour moi le début d’une longue dépression toxicomaniaque.

Finalement, en 2001, toujours sous étiquette La Tribu, on donna vie à Fantastik Strapagosse, disque témoin de nos nouvelles explorations sur les sentiers du jazz, de la pop et du post-rock; album concept, véritable fausse anthologie et entièrement conçu et réalisé sur l’héroïne, du moins pour ma part. Ironiquement, ce fut notre seul album en nomination à l’ADISQ.

2002, 2003 et 2004 furent des années catastrophiques dont j’ai déjà trop parlé. Pour le reste, nous sommes de retour, plus vivant que jamais, et aux dernières nouvelles, notre statut est passé à celui de formation culte pour bien des jeunes groupes de la relève… tout pour le rock!

Détails

Date :
avril 25
Heure :
0 h 00 min
Catégorie d’Évènement: